02.03.2018

Transparence des salaires à Pain pour le prochain

Pain pour le prochain démontre une transparence totale en ce qui concerne les salaires de sa direction. En tant qu'organisation certifiée Zewo, elle s'engage pour une rémunération équitable.

Dans son article du 31 janvier 2018, Gery Schwager, journaliste de la revue K – Tipp, cite Pain pour le prochain comme une organisation qui « cache ses salaires individuels ». Pain pour le prochain regrette que la revue K – Tipp n’ait publié qu’une partie des informations qui lui a été mises disposition par Pain pour le prochain. Pain pour le prochain a informé M. Schwager du montant total que la direction avait reçu en 2017, laquelle est de 548 981 francs. Divisé par cinq membres du Directoire, il en résulte un salaire moyen de 109 796 francs.

Pour des raisons de protection des données, Pain pour le prochain n’avait, jusqu’ à présent, communiqué aucun salaire individuel. Cette réticence ayant donné à tort l’impression que l’organisation a quelque chose à cacher, elle démontre par ces lignes son souhait de transparence salariale totale. Le directeur général de Pain pour le prochain a reçu un salaire de 134’548 francs en 2017. Cela signifie que les salaires de la direction de Pain pour le prochain se situent à l’extrémité inférieure du comparatif de salaire publié par K – Tipp. Au demeurant, et comme c’est le cas pour tous les organismes certifiés Zewo, la rémunération versée à la direction peut être consultée à tout moment dans les comptes annuels.

L’écart salarial – c’est-à-dire la différence entre le salaire le plus bas et le salaire le plus élevé – est actuellement de 2,3 à Pain pour le prochain. En tant qu’organisme certifié Zewo, les donateurs de Pain pour le prochain peuvent également être assurés de l’utilisation scrupuleuse des dons. Par exemple, le coût d’administration de l’an dernier n’a représenté que 17 pourcent des recettes totales, dont 10 pourcent ont été investis dans la collecte de fonds.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Daniel Tillmanns, tillmanns@bfa-ppp.ch, 078 678 52 78