Tapis équitables

Un label au service des noueuses et noueurs de tapis

Fondements

Une profession sans qualification requise, parfois sans statut officiel

Les tapis faits à la main sont des textiles nobles nécessitant non seulement une grande dextérité mais aussi beaucoup de travail. Cofondé par Pain pour le prochain, le label STEP veille à ce que les personnes qui les tissent travaillent dans des conditions équitables.

Aucune autre branche n’est aussi hétérogène et mal structurée que l’industrie du tapis. A titre d’exemple, en Iran, ce secteur emploie 10’000 ouvriers ou plutôt 10’000 ouvrières qui travaillent à domicile, sans contrat de travail, ni prestations sociales. Au Népal, a contrario, il existe tout un tas de sites d’ateliers où ouvrières et ouvriers travaillent et vivent aux côtés de leur famille, une situation qui diffère encore de celle de l’Inde, où la fabrication de tapis est souvent synonyme de travail des enfants.

Le dénominateur commun de la branche est toutefois que la fabrication de tapis ne requiert aucune qualification. La plupart du temps, la main d’œuvre est donc issue des couches les plus défavorisées de la population. Ces personnes ne savent ni lire, ni écrire et connaissent encore moins leurs droits. Dans bien des endroits, ce type de travail ne dispose même pas d’un statut officiel, ce qui implique que les travailleurs et travailleuses ne sont représentés par aucun délégué et qu’ils n’ont pas de couverture sociale.

Caractérisés par toute une série d’intermédiaires et de microentreprises, les réseaux de cette industrie sont extrêmement ramifiés et sa chaîne de sous-traitance complexe, ce qui rend quasiment impossible d’inspecter de manière exhaustive tous les sites de production.

Geografische Karte der wichtige Teppichländer, wie Marokko, Türkei, Iran, Afghanistan, Pakistan, Indien, Nepal und KirgistanLabel STEP ist in allen wichtigen Teppichländern aktiv © Label STEP

Ce que fait Pain pour le prochain

Renforcer l'implantation des tapis issus du commerce équitable grâce au label STEP

Pain pour le prochain compte parmi les cofondateurs du label STEP, qui, depuis 1995, œuvre pour des conditions équitables de production et de commerce des tapis artisanaux. De nos jours, Pain pour le prochain en est l’une des organisations responsables. Ce label est le seul au monde à disposer d’une présence dans chacun des principaux pays producteurs de tapis.

STEP milite particulièrement :

  • pour de meilleures conditions de travail et pour des prix corrects assurant des salaires décents ;
  • contre le travail abusif des enfants ;
  • pour des contrôles indépendants de la fabrication et du commerce des tapis ;
  • pour des méthodes de fabrication préservant l’environnement.

Afin d’atteindre ses objectifs, STEP inspecte régulièrement les ateliers de fabrication des entités qu’il certifie pour vérifier que les conditions équitables définies dans le cahier des charges du label soient remplies. En outre, dans les pays de production, l’organisation met en œuvre des projets pour venir en aide aux ouvrières et ouvriers des ateliers, à leur famille et à leur communauté ou pour promouvoir une industrie du tapis durable. Dans des pays tels que la Suisse ou l’Allemagne, STEP encourage consommateurs et consommatrices à acheter des tapis issus du commerce équitable et met en avant les valeurs culturelles de ces tapis faits à la main.

Ce que nous avons réalisé

Convaincre les commerçants

Près de 30 points de vente en Suisse et un total de 40 entreprises issues de 6 pays proposent d’ores et déjà des tapis certifiés STEP à la vente. Par ailleurs, le label sensibilise consommateurs et consommatrices à la situation des employé-e-s de l’industrie du tapis, tout en renforçant la notion que ces tapis constituent un réel patrimoine.

Ce que vous pouvez faire

Choisissez l'étiquette éthique !

Lors de l’achat d’un tapis, vérifiez qu’il soit muni du label STEP. Ces tapis peuvent être obtenus auprès de diverses filiales de Pfister Meubles ou de la Migros, ainsi que dans de nombreux magasins spécialisés.

Logo_STEP

Le label STEP a été fondé en 1995 par Pain pour le prochain et d’autres organisations de développement. Depuis 2014, STEP est devenu une entité autonome qui bénéficie toujours du soutien de ses deux organisations fondatrices que sont Pain pour le prochain et Action de Carême.

 

Contact

Yvan Maillard Ardenti

Entreprises et droits humains

031 380 65 73

Mail