Page d’accueil / Sur nous

Sur nous

Notre Engagement pour un monde plus juste

Pain pour le prochain s’engage au Nord comme au Sud pour une transition vers de nouveaux modèles agricoles et économiques. Ceux-ci favorisent la coopération entre les humains et le respect des ressources naturelles.

Pain pour le prochain aborde cette transition sous un angle à la fois spirituel et politique. D’une part parce que la transition exige un changement fondamental de notre manière de voir le monde. D’autre part parce qu’un cadre structurel et légal est indispensable à l’émergence de nouvelles formes de production et d’alimentation.

  • Agriculture & climat

    Une culture vivrière, respectueuse des variétés et du sol est indispensable pour nourrir durablement notre planète.

    Pain pour le prochain s’engage pour que les paysannes et les paysans des pays du Sud puissent garantir leur droit à l’alimentation. Elle finance des projets de protection des semences locales ou encore d’amélioration de la fertilisation des sols.

    Politiquement, Pain pour le prochain soutien des partenaires au Sud dans leur engagement en faveur de conditions politiques et économiques favorable à une agriculture écologique et vivrière. En Suisse, elle s’engage pour sortir du système agro-industriel et promeut une agriculture écologique diversifiée.Plus d'informations

  • Entreprises & droits humains

    Une économie au service de la vie doit respecter les droits humains et l’environnement.

    Dans les pays du Sud, Pain pour le prochain finance des programmes destinés aux ouvrières et aux ouvriers afin qu’ils connaissent leurs droits et soient en mesure de les défendre. Elle soutient également la création d’instances de contrôle indépendantes et la réalisation d’enquêtes dans les usines.

    Au niveau politique, Pain pour le prochain s’engage pour que les entreprises suisses assument les conséquences sociales et environnementales de leurs activités et de celles de leurs filiales à l’étranger.Plus d'informations

  • Commerce équitable

    Donner un sens éthique et une utilité sociale à l’acte d’achat en étant consom’acteur.

    En suisse, Pain pour le prochain fait la promotion d’une démarche d’achat responsable. Elle rend la population attentive sur les conséquences de nos achats en termes de conditions de travail et d’environnement dans les pays du Sud.

    Face aux industries de l’électronique ou du textile qui mettent sous pression leurs chaînes d’approvisionnement pour inonder le marché de leurs produits, Pain pour le prochain lutte activement pour des conditions de travail décentes et une réduction de l’impact sur l’environnement.Plus d'informations

  • Accaparement des terres

    « Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. »

    Dans les pays du Sud, Pain pour le prochain soutien les organisations locales qui luttent contre l’expropriation de populations au profit de l’agro-industrie.

    Par son travail de plaidoyer, Pain pour le prochain agit contre les institutions privées et publics Suisses dont les investissements financent l’accaparement des terres.Plus d'informations

L’équipe

La direction

  • Bernard DuPasquier Directeur
    Pain pour le prochain


    +41 (0)31 380 65 75
    Mail

  • Christoph Ochsenbein Département Finances et administration


    +41 (0)31 380 65 76
    Mail

  • Miges Baumann Département Politique de développement


    +41 (0)31 380 65 72
    Mail

  • Elke Fassbender Département Recherche de fonds et marketing


    +41 (0)31 380 65 91
    Mail

  • Regula Reidhaar Département Communication et formation


    +41 (0)31 380 65 90
    Mail

  • Regula Schneider-Minder Assistante de direction
    Personnel


    +41 (0)31 380 65 66
    Mail

Conseil de fondation – Aborder ensemble la nouveauté

Jeanne Pestalozzi-Racine

Présidente du conseil de fondation

Elisabeth Bürgi Bonanomi

Vice-présidente du conseil de fondation.
Avocate/spécialiste du droit international.

Dr. Florian Wettstein

Directeur de l’institut d’éthique économique (business ethics) à l’Université de St-Gall.

Dr. Angelika Hilbeck

Professeure à l’Institut pour la biologie intégrative de l’ETH Zürich.

Daniel Reuter

Membre du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, FEPS.

Pierre Jacot

Psychologue dipl., directeur du CEP, Centre d’éducation permanente pour la fonction publique, Vaud

Maja Ingold

Conseillère nationale PEV

Nicole Bardet

Conseillère de financement d’entreprise et responsable de la représentation romande de la Banque Alternative Suisse SA (BAS). Portrait

Andreas Thöny

Président du Conseil synodal de l’Eglise évangélique réformée des Grisons

Nos partenaires - L’union fait la force

Cette réalité, Pain pour le prochain la met en pratique en s’associant avec des partenaires de projets issus de nombreux pays, plus particulièrement d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. Spécialisés sur une thématique et profondément ancré dans les réalités économiques et politiques de leurs pays respectifs, nos partenaires apportent l’expertise et l’aide adaptées aux populations locales dont le droit à l’alimentation ou les droits humains sont bafoués.

En quoi consiste ce mandat ?

Selon son Statut de Fondation, Pain pour le prochain est chargée de quatre mandats : 1. la collecte de fonds pour des projets de développement, 2. l’évaluation, le contrôle et l’accompagnement de ces projets, 3. l’information et la sensibilisation des Eglises et du public et 4. l’engagement en matière de politique de développement. Ce mandat fait donc partie des quatre missions que doit accomplir notre organisation.

Comment les dons sont-ils collectés et répartis ?

Un tiers des revenus de Pain pour le prochain provient d’Eglises et de paroisses, un tiers de personnes privées et un tiers de bailleurs de fonds institutionnels (fondations, autorités, DDC). Le produit des opérations de collecte des Eglises peut être directement reversé aux œuvres partenaires bénéficiaires – c’est le cas lorsque les dons sont affectés à un projet spécifique – ou alors répartis selon une clé de répartition définie par le Conseil de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS).

Comment fonctionne cette clé ? 

La clé de répartition détermine ce que fait Pain pour le prochain du produit des dons libres recueillis auprès des Eglises et des paroisses, c’est-à-dire ce que Pain pour le prochain peut financer avec ces fonds et comment le bénéfice doit être redistribué. Environ deux tiers des recettes permettent à Pain pour le prochain de s’acquitter de sa mission d’information et de sensibilisation, y compris dans le cadre de la campagne œcuménique, et de financer 20 pourcents de ses activités de recherche de fonds et d’administration. Le tiers restant correspond au produit de la collecte des Eglises qui est reversé aux œuvres partenaires que sont l’EPER, Mission 21 et DM-échange et mission. Par ailleurs, Pain pour le prochain transfère directement à ces dernières les dons affectés provenant de la collecte, en dehors de toute clé de répartition.

 

Nos partenaires du Sud

Des organisations paysannes s’engagent ensemble pour leurs semences

835.8096 - Westafrika

Plus

Les femmes sauvegardent les espèces de légumes et céréales locales

835.8049 - Mali

Plus

Des femmes luttent contre la violence sur les plantations au Cameroun

835.8050 - Kamerun

Plus

Un avenir pour les anciens enfants travailleurs

835.8054 - Uganda

Plus

Des communautés villageoises luttent contre l’extension des plantations de palmiers à huile

835.8058 - Honduras, Malaisie, Nigeria

Plus

Engagement contre l’extension des plantations de palmiers à huile

835.8059 - Afrique de l’Ouest et centrale

Plus

Pour que l’extraction minière profite à la population

835.8018 - Extraction minière, RD Congo

Plus

S’engager pour les droits des paysannes et paysans

834.8047 - La Via Campesina, monde

Plus

Lutte contre l’accaparement des terres en Afrique de l’Ouest

835.8056 - Synergie Paysanne, Bénin et Afrique de l’Ouest

Plus

Préserver l’accès à la terre pour lutter contre la faim

835.8076 - Silnorf, Sierra Leone

Plus

Droit des peuples indigènes à l’autodétermination

835.8070 - Partenariat œcuménique, Guatemala

Plus

Pour des conditions de travail équitables dans l’industrie électronique

835.8052 - Sacom, Chine

Plus

Des salaires équitables pour les noueurs et noueuses de tapis

835.8019 - Label STEP, Divers pays

Plus

Trouver ensemble comment s’adapter aux changements climatiques

835.8017 - Klimatrainings, Südliche Länder

Plus

Résister à l’accaparement des terres pour la production d’huile de palme

835.8057 - Indonésie

Plus

La diversité naturelle et la terre, socles de notre sécurité alimentaire

835.8026 - GRAIN, monde

Plus

Réalisation du droit à l‘alimentation

835.8016 - FIAN, Equateur

Plus

Donner une voix aux travailleurs et travailleuses du textile

835.8032 - Fair Wear Foundation, Monde

Plus

Faire pression ensemble en utilisant son pouvoir d’achat

835.8042 - Electronics Watch, Monde/Chine

Plus

Plus de droits pour les travailleuses en Chine

835.8014 - Chinese Working Women Network, Chine

Plus