Quel est le lien entre le niveau de la mer et la Loi sur le CO2 ?

04.06.2021
YM

Yvan Maillard Ardenti travaille chez Pain pour le prochain en tant que
responsable du dossier « Justice climatique »

Mauvaises perspectives pour les personnes qui vivent sur la côte

Un des impacts du réchauffement climatique est l’élévation du niveau de la mer. Mais quel est l’impact du niveau de la mer sur les conditions de vie des populations côtières ? Aujourd’hui, une personne sur dix dans le monde habite à moins de dix mètres au-dessus du niveau marin actuel. Cela signifie que la montée des eaux sera, pour les populations côtières, une des conséquences les plus graves du changement climatique. C’est surtout en Asie que ces impacts se feront sentir. Entre la Chine, le Bangladesh, l’Inde, le Vietnam, l’Indonésie et la Thaïlande, on recense 237 millions de personnes qui vivent aujourd’hui dans des zones qui seront régulièrement inondées en 2050.

En Indonésie le phénomène est particulièrement visible sur l’ile de Pari, au large de la capital Jakarta, où travaille WALHI, le partenaire indonésien de Pain pour le prochain. Le réchauffement climatique menace déjà maintenant les maisons des habitant.e.s ainsi que leurs moyens de subsistance économiques. Les effets sont de plus en plus graves au fil des ans. « Dans le passé, l’eau n’atteignait pas notre maison, même à marée haute et par vent violent. Mais l’année dernière, pendant la saison des pluies, le niveau de l’eau a tellement augmenté que notre maison a été inondée par l’eau salée », raconte Ibu Deli, une habitante. Aujourd’hui, les habitant·e·s de Pari s’attendent à des inondations annuelles, voire même deux fois par an. De plus, les puits d’eau potable sont rendus inutilisables lorsque l’eau salée parvient à pénétrer à l’intérieur.

Mais les habitant·e·s de Pari n’acceptent pas leur sort sans résistance. Grâce l’aide de WALHi et de Pain pour le prochain, ils et elles protègent la côte en plantant des mangroves et des arbres pour briser les vagues et retenir les marées. Mais cela ne suffit pas pour lutter contre l’augmentation constante du niveau de la mer. Malheureusement, leur île est vouée à disparaitre : d’après le Ministère de l’environnement indonésien, l’ile de Pari sera complètement submergée par la mer en 2040. D’ici là, les habitant.e.s de Pari seront obligé.e.s de quitter leurs maisons et leurs terres et de trouver un nouvel endroit pour vivre.

Cette situation est particulièrement injuste : ce sont les populations qui ont le moins contribué au réchauffement climatique qui en souffrent le plus. La Suisse est historiquement un des pays qui de par ses émissions de CO2 élevées a contribué à la crise climatique. Notre pays doit donc montrer l’exemple et rapidement réduire ses émissions. La loi sur le CO2 sur laquelle nous votons le 13 juin va permettre à la Suisse d’accélérer cette réduction. C’est pourquoi Pain pour le Prochain soutient cette loi qui est une étape nécessaire pour une politique climatique suisse plus forte et qui prépare le terrain à des mesures urgentes et plus ambitieuses en faveur de la justice climatique globale.

Position de PPP et de l’EPER sur la loi sur le CO2.

Merci de partager cet article !

Votre don est important

Merci beaucoup pour votre soutien !