Quand militance rime avec travail à distance

23.04.2020
Yvonne Kremser_web

Yvonne Kremser occupe le poste de responsable recherche de fonds
et Grands donateurs et donatrices chez Pain pour le prochain

Un élan de solidarité et d’engagement anime nos donateurs et donatrices

Depuis le 16 mars 2020, nos vies ont toutes basculé dans une nouvelle ère : le coronavirus régit désormais notre quotidien. Cette situation génère chez moi un sentiment d’insécurité troublant, que peu d’entre nous sont habitués à ressentir dans ce pays riche qu’est la Suisse.

Au sein de Pain pour le prochain, je suis responsable de la recherche de fonds et des relations avec nos plus grands et fidèles donateurs et donatrices. Je connais certains d’entre eux personnellement, car nous entretenions déjà des contacts réguliers avant la crise.

Voilà environ un mois maintenant que je fais du télétravail et je m’estime très chanceuse de bénéficier de ce privilège, dont sont privés de nombreux salarié·e·s et indépendant·e·s. Le confinement a contraint l’équipe de Pain pour le prochain à communiquer exclusivement par voie virtuelle, puisque nous ne pouvons plus nous rencontrer physiquement dans nos bureaux. Au début, je n’étais pas à l’aise avec les applications utilisées pour le télétravail. Il faut dire que je n’avais plus l’habitude de travailler de cette manière. J’ai ainsi connu de nombreux moments d’énervement à cause des fréquents dysfonctionnements ou temps d’attente associés à ce mode d’organisation. De fait, je fête mes 60 ans cette année et n’appartiens donc pas du tout à la génération du numérique.

Désormais, je téléphone davantage à nos donateurs et donatrices, qui font partie pour la plupart du « groupe à risque des plus de 65 ans ». Je profite de ces occasions pour les remercier de leur générosité et pour refaire le monde avec eux durant de longs échanges, qui sont à mes yeux autant de moments précieux et enrichissants.

Nos craintes pour les populations de nos pays d’engagement

Une donatrice bâloise m’a fait part de son vécu : « Ce n’est pas si terrible… Pendant la Deuxième Guerre mondiale, nous devions composer avec tant de restrictions, comme les tickets de rationnement ou les black-out, voire les couvre-feux, que je m’accommode bien de la situation actuelle. » Et d’ajouter : « J’ai tout à coup noué contact avec une voisine que je ne connaissais jusqu’alors que de vue. Désormais, elle fait mes courses, puisque je dois rester confinée. C’est une merveilleuse expérience pour moi. Je suis convaincue que nous resterons en lien après la crise, et je m’en réjouis déjà. »

Un autre donateur m’a livré que sa femme et lui-même estimaient mener une vie somme toute confortable et qu’ils se sentaient privilégiés, car même s’ils ne pouvaient plus voir leurs enfants et petits-enfants, ils percevaient leur pension et ne devaient pas s’inquiéter du lendemain. Les conditions de vie effroyables et inhumaines qui prévalent dans les camps de réfugiés en Grèce et en Libye ou dans les bidonvilles africains les ont même incités à se montrer encore plus généreux qu’à l’accoutumée, afin de soutenir un tant soit peu les efforts visant à lutter contre la misère et à limiter le risque de contagion dans ces régions.

Nos fidèles donateurs et donatrices redoutent que la pandémie prenne une ampleur encore plus tragique en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Aussi certains d’entre eux se sont-ils engagés à rehausser le montant de leurs dons en ces temps troublés. Je suis le témoin d’un magnifique élan de solidarité.

Ces réactions démontrent également que nos donateurs et donatrices, qui, pour certains, nous gratifient de leur générosité depuis plusieurs années, savent précisément pourquoi ils nous accordent toute leur confiance.

Terminons sur une autre note positive : je fête mes 60 ans cette année… et je suis ravie d’en avoir tant découvert sur la communication numérique au cours des dernières semaines. On n’a jamais fini d’apprendre ! Je me félicite également de pouvoir travailler et transmettre du courage.

 

Votre don est important

Merci beaucoup pour votre soutien