Justice climatique

Trouver ensemble comment s’adapter aux changements climatiques

Adaptation à la crise climatique

« Maman, on va dormir où ? où est-ce qu’on peut se laver ? », demandent les enfants apeurés, alors que leur maison est une fois de plus inondée par l’eau de mer. Ibu Deli décrit de façon impressionnante son quotidien sur l’île indonésienne de Pari, où pendant la saison des vents d’ouest, la mer s’élève parfois si haut que les environs de sa maison sont sous l’eau et que l’eau salée entre également dans la maison pendant des jours.

Ibu Deli participe à l’atelier sur le climat organisé par Pain pour le prochain et l’organisation indonésienne Walhi et est également une informatrice locale.

 

L’île de Pari appartient à l’archipel des  » mille îles  » au large de Jakarta. Environ 1200 personnes vivent sur l’île, qui fait environ deux kilomètres de long et 70 à 400 mètres de large. Les week-ends et jours fériés, des centaines de visiteurs et visiteuses de la capitale viennent se détendre sur les plages de sable blanc. Les habitantes et habitants de Pari vivent du tourisme et de la pêche. Dans pratiquement toutes les maisons, il y a des chambres d’hôtes. L’archipel est protégé des vagues par un récif corallien. Cependant, le réchauffement climatique, avec comme corollaires l’élévation du niveau de la mer, des vents plus forts et parfois des vagues violentes, menace de plus en plus les îles.

 

Beaucoup de personnes dans les pays du Sud vivent la même situation que les habitantes et habitants de Pari : les changements climatiques menacent leurs moyens de subsistance. Celles et ceux dont la vie dépend de terres fertiles, de l’eau, des arbres et de diverses cultures maraîchères et céréalières sont particulièrement touchés. Pain pour le prochain s’engage à faire en sorte que les personnes touchées par les changements climatiques puissent mieux se préparer à l’augmentation des risques et des catastrophes climatiques.

 

Numéro du projet

835.8017

Région

Pays du Sud

Durée

2018 - 2020

Montant

Fr. 44'000.- / Année

Responsable

Miges Baumann

Le projet

Pain pour le prochain et ses organisations partenaires suisses s’engagent depuis de nombreuses années en faveur du développement rural. Pour éviter que l’agriculture, l’élevage et la pêche ne soient compromis par les conséquences négatives des changements climatiques, Pain pour le prochain organise depuis 2009 des formations sur le climat avec ses organisations partenaires des pays du Sud.

Au total, 35 cours de formation ont été organisés dans 26 pays. Les communautés ont elles-mêmes travaillé sur des solutions locales pour s’adapter au changement climatique et en ont trouvé beaucoup. Ces formations ont donné lieu à des activités que nous continuons à soutenir et à accompagner.

L’outil d’évaluation des risques et catastrophes climatiques développé par Pain pour le prochain pour la formation climatique est maintenant utilisé dans de nombreuses régions du monde et a été traduit dans de nombreuses langues locales. Un site Web aide les utilisateurs et utilisatrices de l’outil à tisser des liens entre eux. De cette façon, ils peuvent bénéficier de l’expérience des autres et mieux résister ensemble face aux changements climatiques.

 

Objectifs du projet

Activités au Sud

  • Les populations des régions rurales du Sud sont bien informées sur les changements climatiques et leurs impacts.

  • Grâce à la formation climatique et aux activités de suivi qui en découlent, les familles de pêcheurs et les familles paysannes sont bien équipées pour faire face aux risques climatiques et aux catastrophes.

  • Les équipements acquis dans le cadre des cours de formation continueront à être utilisés de manière durable pour aider les familles paysannes à s’adapter aux conditions climatiques modifiées.

Engagement au Nord

  • Pain pour le prochain informe la population suisse sur les conséquences des changements climatiques pour les populations des pays du Sud et montre comment chacun·e peut agir contre le changement climatique.

  • Pain pour le prochain s’engage dans la politique suisse afin de convaincre le Parlement et le Conseil fédéral d’agir dans le respect du climat et d’assumer leurs responsabilités face aux conséquences des changements climatiques dans les pays pauvres.

Justice climatique

Les activités dans le domaine du climat font partie du programme « Justice climatique » de Pain pour le prochain. Les changements climatiques sont étroitement liés à la question de la sécurité alimentaire et de la justice sociale. En raison de l’évolution des conditions climatiques et de la fréquence accrue des phénomènes extrêmes, le droit au développement des pays les plus pauvres est encore plus menacé qu’auparavant. Pain pour le prochain soutient ses organisations partenaires dans les pays du Sud en adaptant systématiquement les projets aux effets des changements climatiques.

www.ppp.ch

 

Votre contribution

Avec un don pour les activités de suivi des formations sur le climat, vous garantissez notre engagement durable en Indonésie, au Guatemala ou au Cambodge, par exemple, pour l’adaptation aux changements climatiques.

 

CCP 10-26487-1, mention : Formations climat

 

 

Contact

Raïssa Celeste Larrosa

Av. du Grammont 9
1007 Lausanne

Tel  +41(0) 21 614 77 12
Fax +41(0) 21 617 51 75

larrosa@bfa-ppp.ch

 


Télécharger la fiche projet en PDF »

Thank you for your support