Solidarité et aide durant la crise du Covid-19

Le Covid-19 menace le droit à l’alimentation

« Avec l’arrivée de ce virus, nous craignons que la faim n’augmente considérablement », rapporte avec inquiétude Alimata Traoré, présidente de la coopérative de femmes Cofersa, au Mali. Plus de 800 millions de personnes dans le monde souffrent déjà de la faim. Le nouveau coronavirus aggrave encore la situation. En plus d’un système de soins de santé pratiquement inexistant, le problème le plus important pourrait devenir la difficulté d’accès à la nourriture et même la faim.

Déjà avant le Covid-19, de nombreuses personnes luttaient pour leur survie, par exemple au Mali. Les gens doivent gagner de l’argent chaque jour pour pouvoir acheter de la nourriture, mais aujourd’hui les rues sont vides à cause du Covid-19 et il n’y a pas de travail. Comme les agricultrices et agriculteurs gardent désormais ce qu’ils produisent pour leurs propres réserves, moins d’aliments sont vendus dans les rues et sur les marchés. La diminution de l’offre fait monter les prix. Même en temps « normal », les prix des denrées alimentaires augmentent à cette époque de l’année, car il n’est pas possible de récolter pendant la saison des pluies qui commence en mai. C’est pourquoi Pain pour le prochain aide la Cofersa à fournir aux familles nécessiteuses des aliments issus de la production locale et agroécologique.

De nombreuses personnes dans les pays du Sud ont peu ou pas de moyens de mettre en œuvre les mesures de protection contre le nouveau coronavirus. Au Cameroun, de nombreuses familles s’appuient donc sur les méthodes de la médecine traditionnelle pour se protéger contre le Covid-19. Il semble que les solutions alternatives utilisent les traitements antiviraux les plus proches du traitement du paludisme. Cependant, la population suit et respecte également les vingt mesures de confinement prescrites par l’État. Avec le soutien de Pain pour le Prochain, notre organisation partenaire locale le RADD offre des kits d’hygiène aux femmes vivant dans le voisinage de l’agro-industrie. Ces kits comprennent notamment des masques, des savons et des bidons d’eau avec un robinet refermable qui leur permettent de respecter les mesures d’hygiène prescrites et de protéger ainsi leur propre vie et celle des autres.

Numéro du projet

835.8071

Montant

139'650

Financement

Don

Responsable du projet

Tina Goethe

Buts du programme

Activités au Sud

  • Pain pour le travail continue à travailler avec ses organisations partenaires locales même durant cette période difficile de la pandémie de Covid-19. Il est important que le travail à long terme ne souffre pas davantage de la crise. Mais la situation est devenue plus difficile pour les personnes sur le terrain. C’est pourquoi Pain pour le prochain soutient ses organisations partenaires par des mesures supplémentaires:

  • Les organisations partenaires dans les pays du Sud sont soutenues pour fournir une aide d’urgence sous forme de nourriture et de kits d’hygiène. Nos partenaires mènent également des campagnes d’information sur le Covid-19. Dans la mesure du possible, nos organisations partenaires veillent à distribuer des produits issus de la production locale et biologique. Les kits d’hygiène sont également destinés à fournir un revenu à divers groupes de femmes. Les savons et les masques sont produits par des coopératives de femmes.

Engagement au Nord

  • Pain pour le Prochain sensibilise le public suisse aux effets négatifs du nouveau coronavirus et à la faim qu’il provoque chez les populations des pays du Sud. Nous encourageons les politiciens et politiciennes suisses ainsi que le grand public à contribuer au financement des mesures d’aide.

  • Avec ses organisations partenaires nationales et internationales, Pain pour le prochain favorise la communication entre ses organisations partenaires du Sud, les institutions internationales et le public suisse. Pain pour le prochain soutient ses organisations partenaires dans les pays du Sud pour faire entendre leur voix et s’assurer que la communauté internationale soit solidaire des populations touchées.

Votre contribution

Avec un don pour le fonds d’urgence du Programme droit à l’alimentation vous aidez nos organisations partenaires à fournir une aide d’urgence.

CCP 10-26487-1
IBAN CH11 0900 0000 1002 6487 1
Programme 835.8071

Informations sur le projet

Raïssa Celeste Larrosa

Av. du Grammont 9
1007 Lausanne

Tel  +41(0) 21 614 77 12
Fax +41(0) 21 617 51 75

larrosa@bfa-ppp.ch

 


Télécharger cette fiche de projet (PDF) »

Merci beaucoup pour votre soutien !

Quel montant souhaitez-vous donner ?