Chaînes d'approvisionnement équitables

De meilleures conditions de travail grâce au pouvoir d’achat

Electronics Watch

« La pluie tombe et emporte les bouts de terre extraits de la mine le long des pentes raides. La boue est pleine de résidus métalliques toxiques qui affecte notre santé et pollue nos zones de pêche », explique Cecilia, travailleuse dans une ONG philippine. « D’abord, les gens ont été déplacés des villages pour faire place à la mine de nickel et ensuite ils n’ont même pas reçu le travail qu’on leur avait promis. C’est parce que l’entreprise préfère embaucher des personnes de la ville voisine qui travaillent à la journée ».

Mindanao, aux Philippines, est l’une des plus importantes zones d’extraction de nickel au monde. Une grande partie de la matière première va en Chine pour l’industrie de l’acier – et de plus en plus pour la production de batteries pour les véhicules électriques. La demande de ce métal lourd devrait augmenter encore plus rapidement depuis que Tesla a annoncé qu’il remplacerait peu à peu le cobalt par du nickel dans ses propres batteries – le cobalt a été lié au travail des enfants en République démocratique du Congo.

Electronics Watch a commencé à surveiller les conditions de travail dans les entreprises électroniques en Asie et dans le secteur des matières premières en 2019. Le projet pilote aux Philippines vise à améliorer la situation des ouvriers et ouvrières locaux travaillant dans les mines et dans les usines de transformation du nickel. Dans cette perspective, un dialogue constructif avec les personnes responsables est encouragé. En même temps, Electronics Watch cherche à s’entretenir avec les acheteurs de matières premières au Japon, une entreprise dans le secteur électronique et un fabricant de batteries qui fournissent tous d’importants clients dans le monde, y compris des acheteurs publics en Suisse. Malgré les retards du projet pilote à cause de la pandémie de Covid-19, Electronics Watch peut utiliser son expertise depuis 2020 afin de mettre en œuvre des programmes similaires en République démocratique du Congo (cobalt) et en Bolivie (étain).

 

Pays

Monde, Chine

Numéro du projet

835.8042

Durée

2020 - 2021

Montant

Fr. 70'000 (2 ans)

Responsable du projet

Karin Mader

Le projet

Electronics Watch s’engage avec succès depuis 2015 pour l’amélioration des conditions de travail dans l’industrie électronique, en particulier chez les fournisseurs de marques internationales en Asie.

Avec Pain pour le prochain, Electronics Watch est impliquée depuis 2019 dans le secteur des matières premières que fournissent ces entreprises. Les membres de l’organisation, composés principalement d’acheteurs publics en Europe, servent de levier à cet égard. Grâce à leur grand pouvoir d’achat, combiné avec Electronics Watch, ils peuvent exercer conjointement une influence sur les conditions de fabrication. Parallèlement, Electronics Watch propose aux acheteurs publics des services concrets en matière d’approvisionnement responsable pour les aider à se montrer à la hauteur de leur rôle de modèle en Europe. Dans les pays producteurs et de matières premières, Electronics Watch s’appuie sur un réseau d’ONG locales. Celles-ci constatent directement les dysfonctionnements et les abus et, avec l’appui et le soutien d’Electronics Watch, cherchent à dialoguer avec les responsables d’usine et de mine afin d’y remédier.

Par l’intermédiaire de Pain pour le prochain, le canton de Vaud est devenu en 2016 le premier membre suisse d’Electronics Watch, suivi, en 2018, du groupement d’achat d’équipements informatiques de Suisse romande, le PAIR (Partenariat des Achats Informatiques Romand).

 

Objectifs du projet

Activités au Sud

  • Les partenaires du réseau local d’Electronics Watch visitent les entreprises lorsque des abus sont avérés. Ils prennent contact avec les victimes et leur permettent, en dialoguant avec les personnes responsables des entreprises et des usines de matières premières, d’en analyser les raisons et de veiller à la mise en œuvre de mesures d’amélioration.

Engagement au Nord

  • Electronics Watch offre à ses membres en Europe des services concrets pour l’achat durable et responsable d’équipements informatiques et autres équipements électroniques.

  • Pain pour le prochain est impliquée dans le conseil consultatif d’Electronics Watch, ainsi que dans des comités en Suisse promouvant des marchés publics durables et responsables. L’approche de travail d’Electronics Watch est utilisée comme exemple de meilleure pratique.

  • Pain pour le prochain maintient les contacts et organise des rencontres entre Electronics Watch et les acheteurs publics en Suisse pour qu’ils s’affilient à Electronics Watch et renforcent cette approche innovante.

Organisation partenaire

Electronics Watch est une organisation de monitoring indépendante pour des acheteurs publics. Son siège est en Hollande. Electronics Watch fournit à ses membres des prestations de service qui renforcent leur responsabilité sociale et contribuent à l’amélioration des conditions de travail dans le secteur électronique. On compte parmi les membres d’Electronics Watch des institutions et des administrations publiques, ainsi que des consortiums d’achat en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Hollande, en Espagne, en Suède et en Suisse.

www.electronicswatch.org

Votre contribution

Avec un don en faveur d’Electronics Watch, vous contribuez à promouvoir le respect du droit du travail auprès des fournisseurs d’équipements informatiques en Asie et dans les usines de matières premières pour l’électronique dans le monde entier.

CCP 10-26487-1, mention : Electronics Watch

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Les activités au Sud de ce projet sont co-financées par la DDC.

 

Contact

Camille Anne Chatelain

Av. du Grammont 9
1007 Lausanne

Tel  +41(0) 21 614 77 17
Fax +41(0) 21 617 51 75

chatelain@bfa-ppp.ch


Télécharger ce fiche de projet en PDF »

Merci beaucoup pour votre soutien !

Quel montant souhaitez-vous donner ?