Lutte contre l’accaparement des terres

Des communautés défendent les droits humains sur les plantations d’hévéas

Green Advocates

« Quand la compagnie est venue ici, on nous a dit qu’elle allait améliorer nos vies, alors nous l’avons acceptée. Nous pensions que la compagnie était une bénédiction. Nous ne savions pas alors que ce n’était pas une bénédiction, mais l’enfer. » Voici les propos de William Saffa, un agriculteur d’un village du Liberia. Sans que lui ni ses parents n’en aient jamais entendu parler, leur terre a été promise à des sociétés étrangères en 1959. Depuis lors, la plantation d’hévéas (arbre à caoutchouc) n’a cessé de s’étendre. En 2004, William Saffa a soudainement vu des bulldozers passer sur ses terres et les défricher. C’était il y a plusieurs années, mais la plantation d’hévéas établie sur ses terres affecte toujours la vie des gens. Ils signalent qu’ils n’ont pas assez de terres pour se nourrir et vendre leurs récoltes, que l’accès à l’eau s’est détérioré et que les violences et l’intimidation font partie de la vie quotidienne.

Cette histoire vraie se déroule loin d’ici, au Liberia, un pays très pauvre et déchiré par la guerre. Mais l’entreprise qui cultive aujourd’hui les terres de William Saffa et de nombreuses autres familles a beaucoup à voir avec la Suisse. La plantation fait partie de la grande entreprise de plantation Socfin. Tout le caoutchouc que cette entreprise cultive est commercialisé par la société Sogescol, à Fribourg. Le conseil et la gestion sont également assurés par une société fribourgeoise, Socfinco. L’un des propriétaires de Socfin vit en Suisse.

 

Numéro du projet

835.8068

Pays

Liberia

Durée

2019 - 2020

Montant

Fr. 53'000.- / Année

Responsable

Silva Lieberherr

Projet

Pain pour le prochain travaille en étroite collaboration avec son organisation partenaire Green Advocates. Green Advocates est sur place lorsque quelque chose se passe dans les plantations, elle soutient les personnes dans les négociations avec l’entreprise et les forme sur leurs options légales. Green Advocates forme des groupes avec les personnes concernées sur place, dans lesquels elles peuvent s’organiser et se défendre. En collaboration avec ses réseaux européens, Pain pour le prochain veille à ce que l’entreprise de plantation soit à l’écoute des gens sur place et prenne leurs préoccupations au sérieux.

La situation dans les plantations est très tendue, les défenseurs et défenseuses des droits humains vivent dangereusement. Green Advocates est en contact étroit avec ces personnes, discute de la situation et les soutient avec les choses les plus nécessaires, comme des cartes téléphoniques ou de l’essence, afin qu’elles puissent contacter leurs avocats et s’enfuir en cas d’urgence.

 

Objectifs du projet

Activités au Sud

  • Green Advocates est en contact étroit avec les communautés affectées dans les deux plantations, les aide à s’organiser, leur fournit des conseils juridiques et est rapidement disponible en cas d’urgence.

  • Informer et sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible sur la réalité des plantations d’hévéas au Liberia et sur la nécessité d’améliorer les droits fonciers des communautés locales.

  • Faire pression sur les décideuses et décideurs régionaux et locaux au Liberia par le biais du travail de presse et de plaintes auprès de l’IFC, une organisation du Groupe de la Banque mondiale (voir ci-dessous).

Engagement au Nord

  • Pain pour le prochain a publié un rapport complet sur la situation. Grâce à ce rapport, Pain pour le prochain est en mesure de faire pression sur les instances gouvernementales et sur l’entreprise elle-même en Suisse pour améliorer la situation de la population locale.

  • Avec le soutien de Pain pour le prochain, Green Advocates a déposé une plainte auprès de l’IFC, qui a financé l’une de ces plantations.

  • Pain pour le prochain soutient une plainte de l’OCDE contre la banque belge ING, qui a cofinancé les activités de Socfin dans le secteur de l’huile de palme.

  • Pain pour le prochain travaille en étroite collaboration avec d’autres organisations européennes pour faire pression sur Socfin afin qu’elle prenne au sérieux les préoccupations des personnes concernées.

Green Advocates International se bat pour le droit à l’information dans les grands projets, pour la protection de l’environnement et les droits humains. Elle s’engage pour les victimes de violations de l’environnement et des droits humains en leur offrant une assistance juridique, des conseils et un soutien. L’organisation travaille particulièrement avec les femmes et attache une grande importance aux groupes auto-organisés.

 

Votre contribution

Avec un don, vous apportez une contribution importante pour aider les populations du Liberia à se défendre contre l’extension des plantations sur leurs terres.

 

CCP 10-26487-1, mention : Green Advocates

Contact

Raïssa Celeste Larrosa

Av. du Grammont 9
1007 Lausanne

Tel  +41(0) 21 614 77 12
Fax +41(0) 21 617 51 75

larrosa@bfa-ppp.ch

 


Télécharger la fiche projet en PDF »

 

Merci beaucoup pour votre soutien !

Quel montant souhaitez-vous donner ?