Droit à l’alimentation

Droit des peuples indigènes à l’autodétermination

Guatemala – Partenariat oecuménique

« Autrefois nous descendions avec des camions remplis de légumes, que
nous vendions au marché. Aujourd’hui c’est l’inverse : les camions montent
et nous apportent des légumes et du maïs. Nous n’arrivons plus à produire
suffisamment dans nos champs pour nourrir nos propres familles » raconte
Don Modesto. Ce paysan vit dans la région de Jalapa et fait partie des
Xincas. Pour lui et pour beaucoup d’autres paysannes et paysans, à cause
du changement climatique, il est devenu encore plus difficile qu’auparavant
de subvenir à ses besoins en travaillant aux champs. De plus, des projets
miniers et des monocultures de palmiers à huile, de canne à sucre ou de
légumes menacent l’environnement et péjorent les conditions de vie des
communautés rurales. De longues périodes de sécheresse et des
catastrophes naturelles à répétition telles que des cyclones et des éruptions
volcaniques viennent encore compliquer la culture de légumes, de maïs ou
de café.

La moitié de la population guatémaltèque, dont une grande partie est maya,
est touchée par la pauvreté. Différentes formes de discrimination de la
population indigène en sont la cause : ses droits, ses savoirs et sa culture
sont méprisés. Pour ces personnes, même l’accès à leur terre est menacé.
Elles doivent se battre pour leurs titres de propriété. Des entreprises
minières étrangères obtiennent des licences pour exploiter des matières
premières sur des terres qui appartiennent à des populations indigènes.
Cela signifie non seulement que ces populations perdent leur terre, mais
aussi que l’eau et les sols sont contaminés. Les problèmes sont encore
exacerbés par le fait que les institutions étatiques sont faibles – le taux de
criminalité élevé s’accompagne d’une impunité presque totale.

Pain pour le prochain et Action de Carême aident les personnes touchées
par ces problèmes à assurer leur alimentation et à vivre pleinement leur
identité culturelle.

Pays

Guatemala

Durée

2014 - 2022

Montant

Fr. 100'000.- / an

Numéro du projet

835.8070

Responsable du projet

Tina Goethe

Le projet

L’un des piliers du travail de Pain pour le prochain et d’Action de Carême est
le droit à l’alimentation de la population guatémaltèque. Avec des
organisations partenaires sur place, nos deux organisations encouragent les
personnes à recourir à des méthodes de culture écologiques et à aménager
des jardins potagers qui permettent d’assurer une alimentation saine et
diversifiée. La culture de vergers, la réinsertion de variétés locales et
l’amélioration de l’exploitation forestière permettent aux familles de générer
de petits revenus complémentaires. Des ateliers sont organisés dans le but
de rechercher des solutions locales pour s’adapter au changement
climatique.

Cette agriculture durable est pourtant menacée. En 2014, les paysans et la
population indigène ont protesté de manière massive contre une loi que le
parlement guatémaltèque voulait adopter rapidement. Cette loi, qui s’est fait
connaître sous le nom de « loi Monsanto », leur aurait interdit de produire
leurs propres semences, de les échanger et de les vendre. Grâce à une
forte mobilisation, le processus a pu être arrêté à temps. En collaboration
avec nos partenaires sur place, nous soutenons les paysannes et les
paysans dans leur lutte contre des lois injustes comme celle-ci. A l’heure
actuelle, l’une de ces organisations élabore un projet de loi qui tient compte
des besoins des paysannes et des paysans.

La population indigène doit se battre contre diverses formes de
discrimination. Elle doit aussi défendre ses croyances, qui sont
constamment mises sous pression. Dans ce domaine, Action de Carême,
Pain pour le prochain et des organisations partenaires s’engagent pour
soutenir les personnes concernées grâce à l’organisation de formations, qui
permettent d’informer les dirigeants des communes sur les droits humains et
la notion de justice sociale.

Objectifs du projet

Activités au Sud

  • Le recours à des techniques agricoles respectueuses de l’environnement ainsi que l’accès aux marchés locaux sont favorisés.

  • Des juristes non professionnels aident les familles de petits paysans à légaliser leur propriété.

  •  

    Soutien des groupes indigènes dans leur combat pour défendre leurs droits.

     

  • Renforcement de la représentation indigène en politique.

  • Elaboration d’une loi qui protège les droits des paysannes et des paysans au Guatemala.

Engagement au Nord

  • Sensibilisation de la population suisse au sujet de la situation au Guatemala.

  • Encouragement du travail visant à lutter contre l’impunité et protection des défenseurs et défenseuses des droits humains au Guatemala.

Organisation partenaire

Depuis plus de 40 ans, Pain pour le prochain et Action de Carême travaillent ensemble. Pendant la campagne œcuménique – du mercredi des Cendres à Pâques – nos deux organisations sensibilisent la population suisse à des thèmes de politique de développement. Depuis de nombreuses années, Pain pour le prochain et Action de Carême collaborent étroitement dans ce domaine et sont présentes toutes deux dans des institutions telles que Max Havelaar Suisse.

Depuis 2007, Pain pour le prochain et Action de Carême travaillent ensem-ble dans plusieurs pays du Sud. Cette collaboration se limitait pourtant à quelques thèmes de politique de développement et activités.

En automne 2014, les deux organisations ont entamé un nouveau mode de coopéra-tion au Guatemala. Pour la première fois, un program-me est accompagné, discu-té et financé conjointement. Cela permet à nos organi-sations de mettre leur savoir en commun et d’approfondir leur collaboration.

www.voir-et-agir.ch

 

Votre contribution

Votre don permet de soutenir des personnes sur place, notamment en leur garantissant un accès à la terre.

CCP 10-26487-1, Mention : Programme Guatemala

Contact

Raïssa Celeste Larrosa

Av. du Grammont 9
1007 Lausanne

Tel  +41(0) 21 614 77 12
Fax +41(0) 21 617 51 75

larrosa@bfa-ppp.ch


Télécharger ce fiche de projet en PDF »

1

Montant

Choisissez le montant désiré