Droit à l’alimentation

Trouver ensemble comment s’adapter aux changements climatiques

 

Formations climat

Martha Ranja regarde sa rizière. Elle vit avec son mari et ses trois enfants à l’est de Madagascar, dans un petit village de 300 habitants. Elle est agricultrice et cultive, en plus du riz, des légumes pour approvisionner sa famille. Elle a également quelques girofliers dont elle vend l’huile essentielle.

Mais cultiver devient toujours plus difficile. Depuis cinq ans, il ne pleut plus pendant l’été. « Auparavant, nous pouvions récolter du riz deux fois par an, mais maintenant nous ne savons plus quand vient la pluie, ni comment planifier les cultures » raconte Martha. De plus, les cyclones, toujours plus violents, détruisent souvent les champs et les arbres.

Beaucoup de personnes dans les pays du Sud connaissent les mêmes difficultés que Martha : les changements climatiques menacent les bases de leur existence. Les personnes les plus touchées sont celles dont la vie dépend d’une terre fertile, de l’eau, des arbres et de toute une variété de plantes. C’est pourquoi Pain pour le prochain s’engage pour que les personnes affectées par les changements climatiques puissent développer leurs capacités d’adaptation aux risques liés aux catastrophes et au climat.

 

Numéro du projet

835.8017

Région

Pays du Sud

Durée

2014 - 2018

Montant

Fr. 50'000.- / Année

Responsable

Julia Jawtusch / Maryline Bisilat

Le projet

Pain pour le prochain et ses partenaires suisses s’engagent depuis de nombreuses années pour le développement rural. Afin que les conséquences négatives des changements climatiques ne nuisent pas à l’agriculture, à l’élevage et à la pêche, Pain pour le prochain organise depuis 2009 des formations climats avec des organisations partenaires dans le Sud.

Préalablement à ces formations, des expertes du climat de Pain pour le prochain analysent avec quelques partenaires de projets et la population locale, où et comment les changements climatiques menacent les bases de leur existence. En s’appuyant sur un projet concret, elles récoltent des informations sur les stratégies appliquées jusqu’alors. Pour cette analyse de projet, Pain pour le prochain a développé son propre outil d’analyse sur les risques liés aux catastrophes et au climat. Afin que les femmes et les hommes puissent apporter leur manière de voir les choses et leurs expériences dans la même mesure, les ateliers sont conduits séparément. Les résultats sont ensuite recueillis et développés plus avant.

Ensuite commence la formation à proprement dit à laquelle participent 20 à 30 personnes issues d’organisations locales et régionales. Les expertes en climat de Pain pour le prochain et des spécialistes locaux transmettent des connaissances sur les changements climatiques durant cette semaine de formation. Les participant-e-s apprennent à l’exemple de l’analyse de projet existante à développer des stratégies concrètes qui permettent aux personnes de se protéger des conséquences négatives des changements climatiques dans leurs projets. Une excursion – par exemple la visite d’un institut de recherche agricole – leur permet d’approfondir leurs connaissances pratiques. Après cette semaine de formation, les participants peuvent conduire eux-mêmes des formations climat et développer des stratégies d’adaptation dans d’autres projets. Depuis 2009, Pain pour le prochain a conduit 29 formations climat et analysé 26 projets dans 25 pays.

 

Objectifs du projet

Activités au Sud

  • Avec les formations climat, Pain pour le prochain et ses organisations partenaires suisses veulent que les projets ruraux soutenus par les œuvres d’entraide ecclésiales dans le Sud soient bien armés contre les risques climatiques et les catastrophes. En prenant part à ces formations, les partenaires locaux acquièrent le bagage nécessaire afin de soutenir les familles paysannes pour qu’elles puissent adapter leurs bases d’existence aux conditions climatiques changeantes.

Engagement au Nord

  • Pain pour le prochain informe le public suisse sur les conséquences des changements climatiques pour les populations du Sud et montre comment chacun, chacune peut faire quelque chose contre le réchauffement climatique.

  • Pain pour le prochain s’engage sur le plan politique pour qu’en Suisse, le Parlement et le Conseil fédéral agissent en faveur du climat.

Partenaires

Ces activités sur le climat s’insèrent dans la thématique plus large du « droit à l’alimentation » à laquelle œuvre Pain pour le prochain. Les changements climatiques sont intrinsèquement liés aux questions de sécurité alimentaire et de justice sociale. Les changements climatiques et les événements extrêmes plus fréquents compromettent encore davantage le droit au développement des pays les plus pauvres.
Pain pour le prochain aide ses partenaires du Sud à prendre en compte, de manière systématique, les conséquences des changements climatiques dans leurs projets.

 

Votre contribution

Par votre don pour les formations climat, vous aidez des personnes à Madagascar, au Guatemala ou au Cambodge à s’adapter aux changements climatiques.

CCP 10-26487-1, Mention : Formations climat

 

Contact

Raïssa Celeste Larrosa

Av. du Grammont 9
1007 Lausanne

Tel  +41(0) 21 614 77 12
Fax +41(0) 21 617 51 75

larrosa@bfa-ppp.ch

 


Télécharger la fiche projet en PDF »