Communiqué de presse

Cycle de conférences « Tout peut (encore) changer »

07.11.2017

Lausanne, le 7 novembre 2017 – Avec le soutien de 21 partenaires, Pain pour le prochain, Théofil, Pôle Sud et Action de Carême proposent un cycle de conférences et d’ateliers avec des intervenants de renom pour explorer les dimensions intérieures de la transition vers un nouveau paradigme dans différents domaines : les mouvements citoyens, l’agriculture et l’alimentation, l’éducation, l’économie et l’écologie.

 

Le 14 novembre, Thomas d’Ansembourg, psychothérapeute et formateur en communication non violente, ouvrira ce cycle de sept conférences en abordant la nécessité de cultiver le meilleur de soi pour le mettre au service du bien commun. Le 28 novembre, Pablo Servigne, collapsologue et conférencier, nous montrera comment faire face aux effondrements écologiques et sociaux qui menacent la planète. Chaque conférence sera complétée par le témoignage d’un acteur local et suivie d’un atelier en présence de l’intervenant.

L’état de plus en plus alarmant des écosystèmes terrestres appelle à une transition vers de nouveaux modèles socio-économiques. Le mot « transition » a pris ces dernières années une résonance croissante, notamment grâce au mouvement international des « villes en transition », lancé en 2005 par le britannique Rob Hopkins, enseignant en permaculture. Dix ans plus tard, le documentaire français Demain devient un véritable phénomène de société avec plus d’un million de spectateurs. Il présente des initiatives locales de changement dans dix pays pour relever les défis environnementaux et sociaux du XXIe siècle. « Entre un monde qui décline et un autre à construire se trouve une transition qu’il ne faut pas gâcher par notre inertie », affirme Pierre Rabhi, grande figure de l’agroécologie.

Pour passer d’un système qui détruit le vivant à une société qui le respecte, la transition demande non seulement un engagement collectif, mais aussi une transformation intérieure : un changement fondamental de notre système de valeurs, de notre mode de vie, de notre vision du monde et de la nature. Il s’agit d’un véritable changement de paradigme qui appelle à « retrouver la dimension sacrée de l’être humain et de la nature, réapprendre l’intelligence du vivant, et les replacer au cœur de la société et de l’économie ».

Conférences :     Sept conférences auront lieu dès mardi 14 novembre à 19h au Casino de Montbenon, Lausanne

Ateliers :              Chaque conférence sera suivie, en principe le lendemain, d’un atelier à Pôle Sud, Lausanne

Programme :       www.theofil.ch

Informations :     Alexia Rossé, 021 614 77 14, rosse@bfa-ppp.ch

Médias :               Michel Egger, 021 614 77 19 ou 079 599 97 30, egger@bfa-ppp.ch