Marche 2020 contre Syngenta

07.05.2020
Silva_quadrat

Silva Lieberherr travail chez Pain pour le prochain comme responsable Agriculture & Land-Grabbing

Manifestation sur fond de pandémie

#WebAgainstSyngenta — cette année, c’est sous forme numérique que s’est déroulée la marche contre Bayer et Syngenta à Bâle. Le samedi 25 avril après-midi, nous nous sommes tous rassemblés comme prévu de longue date, mais en ligne. Tout en partageant des photographies de jardinières ornées de banderoles miniatures et de jardins familiaux arborant des pancartes, nous avons visionné des courts-métrages qui montrent la lutte de la petite paysannerie contre l’agroindustrie et nous avons assisté en direct à l’action d’une poignée de militantes, qui, brandissant d’immenses bannières, ont défendu nos revendications en notre nom devant le siège de Syngenta. Grâce aux possibilités offertes par le numérique, des personnes issues des quatre coins du globe ont pu faire entendre leurs voix : un Brésilien pouvait participer à notre manifestation au même titre que moi, à Berne. Afin de donner de la visibilité à notre manifestation virtuelle, les participants et participantes ont posté des commentaires sur Google Maps pour aider à localiser le siège de Syngenta, mais aussi des opinions sur les vidéos promotionnelles que le groupe diffuse sur YouTube.

Comme c’est d’ailleurs toujours le cas lors des marches contre Bayer et Syngenta à Bâle, les trésors de créativité déployés par chacun et chacune m’ont impressionnée. Depuis 2015, nous descendons chaque année dans les rues pour nous opposer aux multinationales de l’agroindustrie. Malgré les fusions et les changements de dénomination, ces sociétés restent en effet animées par la même ambition, à savoir le contrôle du système alimentaire mondial à travers leurs brevets et pesticides.

 

#RestezChezVousMaisPasEnSilence

Cette année aussi, il nous a semblé important de faire entendre notre voix : #RestezChezVousMaisPasEnSilence. Même en période de confinement, nous avons pu constater une nouvelle fois le vaste soutien dont bénéficie notre cause grâce à notre marche numérique. À 16 heures, le bilan intermédiaire s’établissait comme suit : une bonne centaine de messages envoyés, un millier de personnes actives sur Facebook, plus de 3000 visites de la page d’accueil et quelque 2000 personnes sensibilisées par des tweets.

 

Cependant, une manifestation n’a pas le même impact lorsqu’elle est virtuelle. C’est pourquoi nous espérons pouvoir bientôt redescendre dans les rues afin de défendre nos revendications comme il se doit, car notre lutte est cruciale, aujourd’hui plus que jamais. De fait, en raison de l’accaparement des terres, de la destruction des écosystèmes et de l’élevage industriel qui y sont associés, le système agricole capitaliste joue un rôle déterminant dans l’apparition et la propagation des maladies comme le coronavirus. Par ailleurs, notre système alimentaire est également en grande partie responsable des répercussions de la crise qui frappent les plus démunis, comme la famine. Dans le cadre de la marche numérique, j’ai prononcé un discours en ligne à ce sujet, que vous pouvez réécouter ici (en allemand, sous-titré anglais) : 

 

Votre don est important

Merci beaucoup pour votre soutien