Plaidoyer pour une transition intérieure, extérieure, personnelle et collective

Se transformer, changer le monde

 

Une conférence proposée par Michel Maxime Egger, sociologue, auteur et responsable du Laboratoire de transition intérieure porté par les ONG Pain pour le prochain et Action de Carême

Épuisement de la Terre, réchauffement climatique, inégalités en hausse, etc. Les crises écologique et économique manifestent l’impasse de notre mode de développement – axé sur la croissance matérielle infinie, le profit et la compétition – qui se heurte aux limites de la planète. Elles engendrent chez beaucoup de personnes des sentiments d’impuissance et de découragement.

Lors de cette conférence, Michel Maxime Egger s’attardera sur les racines de ce bouleversement systémique. Ces dernières sont culturelles et spirituelles. Elles sont liées à une manière de voir et de vivre qui coupe l’être humain de la nature et réduit celle-ci à une marchandise. L’enjeu est de sortir de ce paradigme, de passer d’un système qui détruit la vie à une société qui la respecte, car fondée sur des relations plus justes entre les êtres humains et avec la nature.

Ce passage implique nécessairement une transformation intérieure, tant individuelle que collective: un changement fondamental de notre système de valeurs, de notre mode de vie, de notre regard sur les autres – humains et non humains – dans la conscience de leur dignité et de notre interdépendance avec eux.

Date et horaires: vendredi 28 février 2020, de 19h à 21h. Accueil dès 18h30.
Lieu: Uni Mail (bvd du Pont-d’Arve 40, 1205 Genève)
Tarif: CHF 20.-

 

L’intervenant

Michel Maxime Egger est sociologue, écothéologien et acteur engagé de la société civile. Il est responsable du Laboratoire de transition intérieure porté par les ONG Pain pour le prochain et Action de Carême. Il a fondé le réseau Trilogies en 2004, qu’il anime depuis lors pour mettre en dialogue traditions spirituelles, quêtes de sens, écologie et grands enjeux socio-économiques de notre temps.

Dans cette même perspective, il codirige avec Philippe Roch la collection Fondations écologiques aux éditions Labor et Fides. Il y a notamment publié un livre d’entretiens avec Jean-Marc Falcombello: « Le Bouddha est-il vert? » (2017) et a préfacé l’ouvrage de Joanna Macy, « L’espérance en mouvement » (2018).

Il est l’auteur d’essais sur l’écospiritualité et l’écopsychologie: « Ecospiritualité. Réenchanter notre relation à la nature » (2018), « Ecopsychologie. Retrouver notre lien avec la Terre » (2017), « Soigner l’esprit, guérir la Terre » (2015) et « La Terre comme soi-même » (2012).

Quand?

de vendredi, 28. février 2020 à vendredi, 28. février 2020

19h à 21h

Où ?

Uni Mail
Bvd du Pont-d’Arve 40
1205 Genève

Contact

Alexia Rossé
Tel: 021 614 77 14
Email: rosse@bfa-ppp.ch
Web: www.ppp.ch/transition