05.04.2018
Omot Agwa Okwoy (Foto: Dead Donkeys Fear No Hyenas/WG Film)

Enfin libre : le procès contre le Pasteur Omot a été abandonné !

En mars 2015, Omot Agwa Okwoy a été arrêté à Addis-Abeba alors qu'il tentait de se rendre au Kenya. Il voulait participer à un atelier sur la sécurité alimentaire et les droits fonciers co-organisé par Pain pour le prochain.

Il a été emprisonné sans inculpation pendant six mois, s’est vu refuser l’accès à un avocat et a été soumis à la torture et à l’isolement cellulaire. En septembre 2015, l’État éthiopien a inculpé le pasteur Omot pour activité terroriste présumée au motif que la participation à l’atelier sur la sécurité alimentaire était une activité terroriste.

Après presque deux ans de prison, le pasteur Omot a été libéré sous caution en janvier 2017. La plainte a été maintenue, bien que le ministère public n’ait pas été en mesure de fournir des éléments de preuve à l’appui de ses allégations. Les autorités ont retardé le procès et ont conservé le passeport d’Omot Agwa, l’empêchant ainsi de voir sa femme et ses enfants au Kenya.

Après trois ans, Omot Agwa est enfin libre. Nous remercions les personnes qui ont soutenu notre campagne #FreeOmot !