Corine Pelluchon: Pour une juste cohabitation avec les animaux

14.02.2019

Corine Pelluchon : Pour une juste cohabitation avec les animaux

Campagnes contre les abattoirs et l’élevage industriel, polémiques entre spécistes et antispécistes, floraison de l’alimentation végane… La cause animale s’invite toujours plus au cœur de l’actualité et des débats sur la transition. Rien d’étonnant, car la manière dont nous traitons les animaux est le reflet d’un modèle de développement qui repose sur l’exploitation sans limite de la nature. Spécialiste renommée de ces questions, la philosophe Corine Pelluchon élabore une approche politique globale et une « éthique de la considération » en articulant la cause animale à l’écologie pensée comme sagesse de l’habitation de la Terre. Une manière d’aller au-delà de l’opposition entre spécisme et antispécisme, en précisant les vertus pouvant conduire les individus à changer leurs représentations et leur attitude à l’égard des animaux. Une transition intérieure qui passe par l’approfondissement de la connaissance de soi comme être charnel, vulnérable et conscient de son appartenance à un monde commun.

Philosophe, professeure à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée, Corine Pelluchon est membre du conseil scientifique de la fondation pour la nature et l’homme. Spécialiste d’éthique appliquée dans le domaine de la santé, en éthique animale et environnementale, elle a publié de nombreux ouvrages, dont : Éléments pour une éthique de la vulnérabilité : les hommes, les animaux, la nature (Le Cerf, 2011), Les nourritures : philosophie du corps politique (Seuil, 2015), Manifeste animaliste : politiser la cause animale (Alma éditeur, 2017), Éthique de la considération (Seuil, 2018).

 

Dans le cadre du cycle de conférences « Tout peut (encore) changer – Suite »

 

Date et lieu: Mercredi 6 mars 2019, 9h-12h, Pôle Sud

> Voir page de l’évènement