Trois questions à Bernard DuPasquier

Aujourd’hui, on ne peut plus séparer lobbying et actions sur le terrain